mercredi 22 avril 2020

Première Guerre mondiale : le problème des orphelins musulmans dans l'Empire ottoman




Odile Moreau, La Turquie dans la Grande Guerre. De l'Empire ottoman à la République de Turquie, Saint-Cloud, Soteca/14-18, 2016, p. 201-202 :

"La guerre perturbe le fonctionnement normal des familles, allant parfois jusqu'à les détruire, en laissant des femmes et des enfants sans soutien. Mais les enfants, les plus vulnérables, peuvent se trouver dans des situations extrêmes. Sans soutien, orphelins de guerre, ils sont à la recherche de protection. De nombreux enfants musulmans orphelins de guerre sont placés dans les cent orphelinats de l'Empire ottoman qui reçoivent environ 100.000 enfants. A l'instar des « pupilles de la nation », ils sont appelés les « enfants de l'Etat » [Devlet korunması çocukları]. Enver Pacha prend également l'initiative d'envoyer un certain nombre de ces orphelins en Allemagne comme apprentis, dans le but de se former à l'étranger et de revenir ultérieurement s'installer dans l'Empire ottoman. Toutefois, l'Allemagne n'accueille qu'un nombre restreint, limité à une centaine de ces jeunes ouvriers."

Voir également : La tragédie des musulmans d'Anatolie

Ce que cache le pathos sur les "Arméniens cachés" (expression ridicule puisqu'il s'agit de descendants partiels d'orphelins arméniens)
 
La christianisation-grécisation forcée des enfants turcs musulmans par les stato-nationalistes grecs

L'intégration et l'émancipation des femmes sous les Jeunes-Turcs