mercredi 30 mars 2016

La Hongrie : d'une domination à l'autre

Pierre Chaunu, La Civilisation de l'Europe classique, Paris, Arthaud, 1984, p. 120 :

"L'Autriche a eu ses Louvois et ses Colbert. Les débuts du redressement autrichien ont provoqué cette attaque turque du désespoir qui aboutit au Kahlenberg. (...) La Hongrie turque n'était pas musulmane, elle était aristocratique et féodale. L'Empire turc a été un extraordinaire conservatoire de Moyen Age. L'Etat autrichien, contemporain, vers 1690, du XVIe siècle français, débouche sur une Hongrie contemporaine du XIIe siècle occidental. D'où révoltes et répressions. La difficile assimilation de la Hongrie libérée, entendez le dramatique rattrapage, ne s'est pas fait sans heurts et la diversion hongroise est un facteur non négligeable qui a épargné à la France l'écrasement dans la guerre de Succession d'Espagne."

Voir également : Le traitement historiographique de la domination ottomane en Hongrie

XVIIe siècle : l'Europe des Habsbourg et l'"apaisement turc"

L'auto-administration dans l'Empire ottoman

La condition paysanne dans l'Empire ottoman
 
L'Empire ottoman, terre d'asile pour les minorités religieuses persécutées