lundi 4 juin 2012

L'Empire ottoman, terre d'asile pour les minorités religieuses persécutées

Maxime Rodinson, La fascination de l'Islam, suivi de Le seigneur bourguignon et l'esclave sarrasin, Paris, Presses Pocket, 1993, p. 72 :

"La tolérance de l'Empire ottoman pour toutes sortes de minorités religieuses est donnée en exemple aux chrétiens par [Pierre] Bayle et bien d'autres : c'est l'époque où, suivant l'exemple des juifs espagnols deux siècles plus tôt, les calvinistes de Hongrie et de Transylvanie, les protestants de Silésie, les cosaques vieux-croyants de Russie cherchent refuge en Turquie ou tournent les yeux vers la Porte pour fuir les persécutions catholiques ou orthodoxes."

Voir également : Le mythe absurde de l'intolérance ottomane