dimanche 17 avril 2011

L'Europe sans les Turcs : une Europe incomplète et illusoire

Georges Castellan, Histoire des Balkans, XIVe-XXe siècle, Paris, Fayard, 1991, p. 480 :

"D'avoir, au fil des pages qui précèdent, parcouru un demi-millénaire de l'aventure collective des peuples des Balkans, a mis en relief l'extraordinaire richesse humaine dont ils sont les dépositaires. De ces trésors, ils sont comptables vis-à-vis de l'humanité entière, mais d'abord de l'Europe qui, sans les Albanais, les Bulgares, les Grecs, les Roumains, les Turcs, les Yougoslaves, serait incomplète, donc appauvrie. Dans la « maison commune » à construire, confédérale ou fédérale, puissent-ils occuper leur place, toute leur place, apportant un plus irremplaçable au vieux rêve d'harmonie des dieux de l'Olympe."